Guira FM

précédent suivant

GUIRA FM : Une radio de l’espoir

Guira-FM est la station de radio créée par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca). Son but est de promouvoir la culture de paix, de réconciliation et faciliter la restauration de l’autorité de l’État.

Émettant en modulation de fréquence sur 93.3 depuis le 14 septembre 2014,  la station radio qui a soufflé sa première bougie un an plus tard, couvre d’abord la ville de Bangui. Elle s’est  progressivement étendue dans d’autres localités ou régions du pays: Bria, Bouar, Bossangoa, Berberati, Bambari, Ndélé, Bangassou, et devra poursuivre son expansion tout au long de l’ année 2016.

Nommée d’après l’arbre à palabres, sous lequel tous les différents sont réglés, Guira-FM ambitionne d’étendre sa couverture à plus de 80% de la population centrafricaine. Sa grille de programmes assure une diffusion en deux langues : Français et Sangô.

La station accompagne la transition en RCA, en accordant une importance particulière au mandat de la MINUSCA et à son triptyque : protection des populations, appui au processus politique et aide à la restauration de l’autorité de l’État. Elle s’engage à promouvoir la liberté d’expression avec des programmes consacrés à l’appui au processus électoral, à la cohésion sociale et au respect des droits humains. 

Seule radio à avoir transmis en direct et dans l’arrière-pays, avec reportage, journaux et débats à l’appui, les séances de travail du séminaire de restitution des consultations populaires à la base et du Forum national de Bangui, Guira FM est un havre de paix ; une radio qui apporte en l’occurrence aux Centrafricains une Information rigoureuse, non partisane et crédible. 

Depuis l’émission de la fréquence 93.3 FM 24 heures sur 24 dans l’arrière-pays  les auditeurs de la station ne cachent plus leurs émotions. «Nous sommes ravis d’avoir enfin une radio qui nous donne la parole, diffuse de l’information, des reportages sur les projets relatifs au Travaux à Haute intensité de main d'ouvre (Timos) et ceux à impact rapide (Qips) qui impliquent beaucoup de jeunes dans notre région.

Ce sont ces messages de paix que nous souhaitons entendre, non ceux des groupes armés», a fait savoir un habitant de Kaga Bandoro.

La radio prévoit de consolider sa grille de programmes dans les prochaines semaines en y incluant des emissions d’éducation civique ; programmes, débets,  reportages, billets électoraux, sketchs, théâtre de rue, afin de sensibiliser davantage les centrafricains sur le processus électoral et le bien-fondé des urnes.

>> Ecouter les émissions de Guira FM