Leadership Force

Lieutenant-général Balla Keïta (Sénégal)

Le Lieutenant-général Balla Keita (Sénégal) a été nommé, le 11 février 2016, commandant de  la Force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA). Il occupait ce poste de façon intérimaire depuis le 7 novembre 2015.Ce général de corps d'armée arrive à ce poste avec une riche expérience acquise aussi bien au sein de l’ONU que dans l’armée sénégalaise.

Avant la MINUSCA, le Lieutenant-général Balla Keïta était Commandant adjoint de la Force de la Mission conjointe des Nations Unies et de l'Union africaine au Darfour (UNAMID). Auparavant, de 2007 à 2010, il occupait les fonctions de Commandant de secteur au Darfour. En 2001, il était Chef des opérations au sein de la MONUC (devenue MONUSCO),  en République Démocratique du Congo, après avoir mis ses compétences au service d’autres missions de maintien de la paix au Liberia, de 1991 à 1993, mais aussi en Guinée-Bissau.

Le Lieutenant-général Balla Keita a aussi occupé plusieurs postes de responsabilités au sein de l’armée sénégalaise, dont celles d’inspecteur général des Forces Armées Sénégalaises et de Chef d’Etat-major de l’Armée de terre pendant deux ans et demi. A son actif figure également une longue expérience de plus de quinze ans au sein des Forces spéciales du Sénégal. 

Un riche parcours professionnel de près de 40 ans qui lui a valu une dizaine de distinctions tant nationales, régionales, internationales qu’onusiennes.

Né le 25 avril 1956 à Malilounda (Sénégal), le Lieutenant-général Balla Keïta a fait ses études militaires en France, aux USA et en Allemagne.

Le Lieutenant-général Balla Keïta succède à ce poste au Général de Division Martin Chomu Tumenta (Cameroun) décédé, le 30 novembre 2015, des suites de maladie.

Le général Marco António Mendes Paulino Serronha (Portugal)
Commandant adjoint de la force

il a rejoint l’Académie militaire en 1978, où il a terminé son diplôme en sciences militaires, cours d’infanterie.

Il a commencé sa carrière, entre 1983 et 1985, en tant qu’officier à l’école d’infanterie, où, il a été chef de section et instructeur. En 1985, il a occupé la fonction de commandant de compagnie au sein du 1er régiment d’infanterie, et lorsqu’il a été promu au grade de capitaine en 1987, il a été affecté au régiment Commandos, où il a commandé une compagnie d’entraînement commandos.

En 1991, il a commencé à travailler au sein de l’état-major de l’Armée de terre, où il a fait partie du Groupe de travail pour la réorganisation de l’Armée. En 1993, il a été promu major et a été affecté à la Division de la planification des forces de l’état-major de l’Armée. En 1995, il a assumé le rôle de chef du conseil consultatif du projet Commandos en Angola. Plus tard, il a servi comme chef de cabinet du chef d’état-major de l’Armée.
En novembre 1996, il a été nommé chef des opérations de la Brigade mécanisée, poste qu’il a occupé jusqu’en 1998, année où il a été promu lieutenant-colonel et a commencé à exercer les fonctions de commandant du 2e Bataillon Mécanisé jusqu’en 2001. Toujours dans cette période, il a commandé la force portugaise déployée (2ème BIMEC/SFOR) en Bosnie et Herzégovine.

En 2001, a l’école   de guerre, il a occupé des fonctions de professeur, chef intérimaire de la section tactique et directeur adjoint du cours d’état-major de l’Armée jusqu’en 2002, date à laquelle il a été nommé commandant du bataillon des Commandos.

En 2003, il a été nommé chef de cabinet du représentant militaire portugais auprès de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord à Bruxelles, poste qu’il a occupé jusqu’en 2006. Lorsqu’il a été promu colonel, il a été nommé commandant de l’Unité Commandos entre 2006 et 2008, puis il a été affecté à l’Inspection générale de l’Armée de terre entre 2008 et 2009.

Au cours de la période d’août 2010 et de septembre 2011, il a exercé la fonction de commandant adjoint de la Force de l’OTAN au Kosovo (KFOR), en tant que général de brigade. À la fin de cette mission, il est devenu inspecteur principal au commandement de l’armée de terre.
En tant que général de division, le 7 janvier 2013, il a été nommé par le ministre de la Défense nationale au poste de commandant opérationnel des Îles de Madère.

Il est diplômé du cours d’Officier supérieur, Cours d’état-major de l’Armée de terre. Il possède également les diplômes de Commandos et de cours des Opérations spéciales, le cours supérieur de Défense de l’OTAN, le cours militaire international sur le droit des conflits armés de l’Institut international de droit humanitaire et un master en stratégie de l’université des sciences sociales et politiques.

Il possède les décorations suivantes : médaille « Ordem Militar de Avis Grande Oficial », 5 médailles pour services exceptionnels, médailles de la 1re et 3e classe de mérite militaire, médaille « Cruz de São Jorge » de la 1re classe, médaille « D. Afonso Henriques » de la 1re classe et médaille de comportement exemplaire, or et argent. Il possède également plusieurs mentions élogieuses de pays amis et d’alliés.

De mars 2016 à septembre 2017, il a pris ses fonctions de directeur coordonnateur de l’état-major de l’Armée de terre.

Cette année, jusqu’au commandant adjoint de la force de la MINUSCA, il était commandant adjoint du Commandement de la Force terrestre portugaise.

Il est marié avec Mme Madalena Rosa Alves.

 

 

Chef d’Etat Major de la force 

Général de Brigade SEIGLE

Le Général de Brigade SEIGLE a une expérience de 32 années au sein de l’armée Française. Il est diplômé du Collège Interarmées de Défense (1997) et sa dernière affectation était Chef de bureau « Etat-Major » de la direction des ressources humaines de l’Armée de Terre.

Il a auparavant servi successivement dans les postes suivants:

Reçu à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr en 1983, il a choisi à sa sortie l’Ecole de l’Infanterie. Il a ensuite servi en corps de troupes, Etats-Majors et Ecoles dans une grande variété de fonctions :

A partir du  1er aout 1987, il sert au 92ème Régiment d’Infanterie de Clermont-Ferrand comme chef de section puis adjoint au commandant de compagnie. Le 1er aout 1990, il rejoint le 1er Régiment d’Infanterie de Sarrebourg où il sert comme adjoint au commandant de compagnie.

Déployé sur le porte-avions Clémenceau Durant l’opération SALAMANDRE le 13 aout 1990, il débarque en Arabie Saoudite le 18 aout et participe à l’opération DAGUET jusqu’au 12 décembre 1990.

Du 18 mars au 6 mai 1993, il est déployé en République Centrafricaine dans le cadre de l’opération NOROIT.

Le 5 aout 1993, il prend le commandement de sa compagnie au 1er Régiment d’Infanterie et est déployé à MAYOTTE pour une mission de 4 mois

Le 16 aout 1995, il est affecté à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr où il prend le commandement d’une compagnie d’élèves officiers.

A partir de 1997, il commence sa scolarité du collège Interarmées de Défense en passant un brevet technique du cours supérieur des systèmes d’armes terrestres , puis en suivant la formation militaire supérieur au CID.

Le 1er septembre 2000, il est affecté à l’Ecole de l’Infanterie de Montpellier comme chef de cours “systèmes d’information et de simulation”.

Le 30 juin 2003, il est affecté au commandement des Forces Terrestres comme chef de la section “planification”.

En 2005, il est déployé entre mai et octobre comme chef opérations au KOSOVO au sein de la brigade multinationale.

Le 26 juillet 2006, il prend le commandement du 16ème Bataillon de Chasseurs à Saarburg (Allemagne). Pendant les deux années à la tête de son régiment, il est déployé en Afghanistan comme chef du bataillon Français et adjoint au représentant national pendant l’opération PAMIR.

Le 1er aout 2008, il est affecté à la Direction des Ressources Humaines de l’Armée de Terre comme chef de la division « orientation » des officiers brevetés.

Le 1er aout 2012, il est affecté à MONS au sein de la représentation française au SHAPE.

Le 2 aout 2014, il devient le chef de bureau Etat-Major de la Direction des Ressources Humaines de l’Armée de Terre.

Fin juillet 2018, il est déployé au sein de la MINUSCA en RCA comme Force Chief of Staff.

Né en 1964, il est marié et père de trois enfants.

 

 

Commandant de la joint  de task force  

 

 

PDF iconforce_magazine_n000.pdf