Affaires civiles

Les Affaires Civiles

L’équipe des Affaires civiles de la MINUSCA apporte un appui aux initiatives locales visant à promouvoir la protection des civils, le dialogue politique, la cohésion sociale ainsi que l’extension de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire de la République centrafricaine, en appui aux autorités nationales et locales et en collaboration avec l’Equipe pays des Nations Unies.

Les Affaires civiles sont présentes dans les régions afin de créer des espaces de concertation avec les communautés et de mettre sur pied de réseaux et partenariats au niveau local, en veillant à ce que la Mission soit alertée et informée de l’évolution du conflit et puisse analyser et répondre aux demandes et attentes de la population dans le cadre du processus politique.

Les Affaires civiles jouent, en outre, un rôle clé de coordination avec les autres composantes de la Mission ainsi qu’avec les partenaires, en servant de lien entre l’aide humanitaire d’urgence et le processus de stabilisation, et ce, dans trois principaux domaines d’activité:

•Protection et contact avec les populations locales: concertation avec les autorités et les communautés locales sur leurs besoins en matière de protection, notamment en vue de la mise en place de réseaux de veille et de programmes de protection;

•Dialogue intercommunautaire et cohésion sociale: règlement pacifique des différends, appui aux associations de la société civile (y compris de jeunes et de femmes) et renforcement de la confiance, notamment à travers des campagnes de sensibilisation.

•Rétablissement de l’autorité de l’Etat: appui au redéploiement de l‘administration territoriale et au rétablissement de l’autorité de l’Etat, protection de l’intégrité territoriale et renforcement des services administratifs et sociaux au niveau local.

Principales tâches des Affaires civiles:

- Mettre en place des programmes pilotes de protection des civils menés dans d’autres opérations de maintien de la paix de l’ONU, notamment le programme de liaison avec la population locale. Les Assistants de liaison communautaire sont chargés d’assurer la liaision entre les autorités, les communautés locales, les militaires de la MINUSCA afin de répondre aux besoins au niveau communautaire en matière de protection.Les affaires civiles veillent également à mettre en oeuvre des Programmes de Protection Communautaire destinés à apporter une réponse stratégique aux besoins en matière de protection dans une région particulière, et à mettre sur pied des Réseaux d’alerte communautaire visant à améliorer les modalités de surveillance pour les populations à risque.

- Apporter un appui à la mise en place de mécanismes de gestion des conflits afin d’encourager les activités en matière de dialogue intercommunuataire, de réconciliation et de consolidation de la paix. A cette fin, les Affaires civiles ont entrepris de dresser une liste des réseaux d’associations de la société civile en RCA et de jeter les bases d’une coopération en vue d’élaborer une stratégie au niveau national. Cette stratégie visera à renforcer les capacités de la société civile à travailler avec le Gouvernement dans le cadre de la stratégie de reconciliation nationale et de faciliter leur rôle dans les domaines de la médiation au niveau local et du règlement des conflits.

- Appuyer les efforts d’extension de l’autorité de l’Etat au niveau local pour améliorer l’accès de la population aux services administratifs et sociaux, ainsi que les mesures de promotion de la transparence et responsabilité. Dans ce domaine, les Affaires civiles ont pour principale tâche de fournir un appui logistique au redéploiement du personnel de l’administration, de rénover et fournir des équipements aux bureaux administratifs ainsi que de renforcer les capacités du personnel redéployé.

La stratégie de rétablissement de l’autorité de l’Etat de la MINUSCA nécessitera une coordination et une intégration des programmes entre le Ministère de l’Administration du Territoire, la MINUSCA et l’Equipe pays de l’ONU.