Police

La Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) a été créée par la résolution 2149 (2104) du Conseil de Sécurité du 10 avril 2014. Cependant, la MINUSCA a effectivement commencé à mettre en oeuvre son mandat à l’issue du transfert de responsabilité avec la MISCA le 15 septembre 2014. Agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies, le Conseil de sécurité a autorisé la MINUSCA à utiliser tous les moyens nécessaires pour accomplir son mandat, dans les limites de ses capacités et dans ses zones de déploiement, au moyen de ses composantes militaire et de police.

MANDAT

Conformément à la résolution 2127 du conseil de sécurité des Nations Unies, le mandat de la Police de la MINUSCA pourrait se résumer aux points suivants :

  • Protection des populations civiles
  • Appui à la restauration de l’autorité de l’Etat ;
  • Appui au développement des capacités des forces de sécurités intérieures ;
  • L’ ordre et la sécurité publics en Centrafrique ;
  • La sécurité rapprochée et la protection des installations ;
  • Les mesures temporaires d’urgences.

En effet, en proie à une grave crise socio-politique marquée par des conflits intercommunautaires entre ex-Séléka et anti-Balaka, la République Centrafricaine souffrait d’une faiblesse de l’autorité de l’Etat et une forte prolifération d’armes, en particulier d’armes de guerre et de grenades ; et en corolaire, une très forte criminalité. La protection des populations civiles constituait un défi majeur.

Prenant la mesure des défis à relever, la police de la MINUSCA s’est d’abord installée à Bangui où la situation sécuritaire était particulièrement préoccupante. La grave crise, en octobre 2014, marquée par des violences intercommunautaire dans la capitale, à peine un mois après le transfert de responsabilité, en est un exemple. Outre les morts et blessés parmi les populations civiles, la MINUSCA a enregistré 1 mort et 11 blessés par balle ou par éclat de grenade durant cette période.

A ce jour, les patrouilles effectuées de jour et de nuit dans tous les secteurs de la ville,  les postes de contrôle et opérations ciblées ainsi que diverses autres actions ont permis d’interpeller des criminels, de saisir de nombreuses armes et de protéger les populations à risques. Désormais, la situation sécuritaire à Bangui est plus calme même si elle demeure fragile. Les populations peuvent vaquer à leurs occupations, les enfants peuvent aller à l’Ecole et les activités économiques ont normalement repris dans la capitale.

Pour la MINUSCA, les autres défis à relever sont la stabilisation de la situation sécuritaire, la poursuite du déploiement en région pour assurer une plus grande présence sur tout le territoire, l’appui à la restauration de l’autorité de l’Etat, l’appui à la mise en œuvre des résolutions du forum de Bangui, la sécurisation des élections ainsi que l’appui au développement des capacités de la police et de la gendarmerie centrafricaine.

COMPOSITION DE LA POLICE DE LA MINUSCA

La Police de la MINUSCA : une composition unique

Au regard de son mandat, l’action de la police de MINUSCA se situe à deux niveaux : au niveau opérationnel et au niveau du soutien au renforcement des capacités des forces de sécurité  intérieure.

  • Au niveau opérationnel la police de la MINUSCA a institué quatre secteurs :
    • Bangui
    • Secteur Ouest,
    • Secteur Centre,
    • Secteur Est.

La capitale Bangui, siège des principales institutions du pays et aussi la plus grande ville, constitue à elle seule un secteur. En raison de la situation préoccupante qui y prévalait, un état-major conjoint composé de policiers et de militaires sous commandement de la police a été mis sur pied. L’objectif était de disposer d’une structure de commandement unique dans le but d’agir de façon coordonnée et efficace pour faire cesser les violences intercommunautaires et lutter efficacement contre la criminalité . Il s’agit d’une composition unique et originale dans l’histoire des opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

La police de la MINUSCA est composée d’officiers de police individuelle et d’unités de police constituées: 

PDF iconEffectifs de la police de la MINUSCA