Un nouveau bâtiment pour le Lycée Pierre Kalk de Boda

précédent suivant
30 juil 2019

Un nouveau bâtiment pour le Lycée Pierre Kalk de Boda

Le chef de bureau de la MINUSCA dans l’Ouest, Pericles Gasparini, a procédé à la remise officielle du nouveau bâtiment du Lycée de Boda aux autorités locales le samedi 23 juillet 2019. Le module de trois salles de classes dotées de 150 tables-bancs a été financé par la MINUSCA pour plus 22.247.813 Francs CFA, et réalisé par l’ONG locale ‘’Levier plus‘’, dans le cadre d’un projet à impact rapide.

L’occasion était bonne pour le Maire Boniface Katta de rappeler aux souvenirs de l’assistance que c’est la seconde fois que la MINUSCA vient en appui à la population de Boda après à la reconstruction partielle du marché central qui avait coûté 29.750.000 Francs CFA. En leur nom, il a donc remercié la Mission des Nations unies pour son soutien permanent, en les exhortant à veiller sur ce bâtiment qui contribuera à faire de leurs enfants les cadres de demain.

Le Proviseur du Lycée, dont la création remonte à 1980, a plaidé pour la dotation de son complexe en davantage de mobiliers scolaires, matériels didactiques et infrastructures sportives. Aux filles et fils de la localité, Jean Bosco Koliyama a aussi demandé de se mobiliser pour lever de fonds pour la construction des bureaux administratifs

« La MINUSCA soutient et accompagne le Gouvernement centrafricain dans le processus de restauration de l’autorité de l’Etat par le redéploiement des Forces de défense et de sécurité pour une mise en œuvre effective et efficiente de l’Accord politique de paix, gage de développement », a dit Pericles Gasparini, qui a aussi plaidé pour le bon usage de l’édifice pour l’éducation de leurs enfants à la paix et à la citoyenneté.

En sa qualité de Secrétaire de la sous-préfecture, Serge Vonga Ndomoro a remercié la MINUSCA pour son appui continu à la localité qui justifie la présence massive de ses habitants en ces lieux. A son tour il a demandé à la population et à l’administration scolaire de « protéger ce bijou chèrement acquis par un bon usage, pour le meilleur de nos enfants qui seront les futurs cadres de ce pays ».

A l’occasion de la visite de travail de quatre jours, du 25 au 29 juillet 2019, le Chef de bureau s’est entretenu avec les autorités de Yaloke, Bossembele, Boali, Mbaiki et Boda, avec sujet principal l’urgence d’accompagner la mise en œuvre de l’Accord politique de paix.